Meilleures jumelles 10x50
comparatif 2022

À l’approche de l’automne, de nombreux amoureux de la nature se précipitent pour acheter une paire de jumelles. Ces acheteurs enragés achètent souvent la première paire de jumelles qu’ils voient, ce qui est une erreur épouvantable, car ils se retrouvent dans une situation ou ils ont acheté une jumelle qui ne leur convient pas. Pour nous, quels que soient vos besoins, le format des jumelles 10X50 est le meilleur format, notamment grâce à sa polyvalence. Il est parfait pour l’observation des étoiles et de la faune, tout en étant suffisamment portable pour être utilisée sans trépied, ce qui est un avantage considérable dans le choix de sa jumelle. Afin de vous aider à vous y retrouver, voici les meilleures jumelles 10X50 qui valent réellement leur prix.

sandro-kradolfer-IVYZWptFt1g-unsplash

Comparatif

Classement des 4 meilleures jumelles 10x50

Nikon Prostaff 5 : la meilleure jumelle 10x50

Cette Nikon Prostaff 5 fait partie des meilleurs modèle de jumelle de chez Nikon car elle est équipée de prisme en toit BaK -4 couplé et d’un châssis solide en polycarbonate renforcé de fibre de verre. Son système optique vous donne une excellente qualité d’image sans aberration chromatique grâce à ses prismes de qualité qui permettent un bon passage de la lumière. Vous pourrez ainsi profiter d’une expérience visuelle claire et nette. De plus, les lentilles et les prismes disposent d’un traitement multicouche de chez Nikon, ce qui permet de se prémunir des éventuels reflets qui peuvent gêner votre expérience. L’ergonomie est un des gros avantages de cette jumelle, car il s’agit d’un concentré de technologie dans un boîtier léger et facile à transporter.

On a aimé :

Celestron Outland X

Celestron avec cette jumelle offre l’une des jumelles 10×50 avec le meilleur rapport, équipées d’un très bon système optique grâce à ces très bons prismes. Ces lentilles parviennent à éliminer quasiment toute aberration chromatique pour obtenir une haute définition et des couleurs bien définies. De plus, ces jumelles de chez Celestron ont étonnement un bon comportement dans des environnements ou des conditions de faible luminosité. D’autre part, un avantage rare sur des jumelles de la gamme de prix de cette Celestron c’est sa capacité à être monté sur un trépied pour observer sur de longue durée avec une stabilité optimale. Elles sont également équipées d’un système de purge à l’azote qui empêche la formation de buée au sein de la lentille et ceci dans toutes les conditions météorologiques.

On a aimé :

Vortex Diamondback 10x50

Ce modèle Vortex Optics Viper dispose tout comme toutes les autres jumelles de cette sélection d’un large objectif de 50 mm couplé à une qualité de conception dont Vortex a le secret. Il dispose d’une bonne ergonomie qui rend son utilisation plutôt agréable avec une architecture qui reste robuste, entièrement résistante aux chocs et étanches. En ce qui concerne la qualité de l’image, cette jumelle via ces prismes en toit BaK-4 de qualité offrant un meilleur passage de la lumière afin d’obtenir une très bonne qualité d’image. De plus, son grossissement x10 vous permettra de profiter d’une haute qualité de l’optique sur de très longue distance. Par ailleurs, son système antireflet vous assure de profité d’une image de qualité quel que soit l’ensoleillement.

On a aimé :

Bushnell Spectator Sport

Si vous recherchez une jumelle 10×50 à petit prix sans pour autant faire énormément de concessions sur la qualité globale de la jumelle, ce modèle de chez Bushnelle est fait pour vous. Bien que peu onéreuse, cette jumelle bénéficie d’un corps robuste qui résistera plutôt bien aux chocs mineurs que vous pourrez rencontrer durant vos phases d’observation. Par ailleurs, le corps de cette jumelle dispose d’une bonne étanchéité ainsi que d’une bonne adhérence, offrant ainsi une ergonomie plutôt bonne. De plus, les lentilles multicouches offrent des images lumineuses et de haute définition. Par ailleurs, elles sont aussi purgées à l’azote afin de ne pas s’embuer quelles que soient les conditions climatiques. 

On a aimé :

Nos conseils avant achat

Comment choisir les bonnes jumelles 10×50 ?

Comme vous avez déjà passé en revue certaines des caractéristiques importantes que ces jumelles 10×50 ont à offrir. Jetons une fois de plus un bref coup d’œil à chacune d’entre elles pour clarifier davantage les choses. Les chiffres associés à ces jumelles sont déjà clairs : le premier d’entre eux vous informe sur le grossissement et le second sur le diamètre de la lentille. Toutefois, Il y a également d’autres points à prendre en compte.

Le type de prisme
Il existe deux types de prismes différents utilisés dans ces jumelles. L’un est le prisme de Porro, tandis que l’autre est le prisme en toit. Le prisme de Porro comporte deux prismes à angle droit qui se font face et ne placent pas l’oculaire en ligne avec l’objectif. Le prisme en toit possède soit deux prismes avec un espace, soit deux prismes reliés en forme de V. Le prisme de Porro est moins durable, tandis que le prisme en toit est plus lumineux, mais moins clair que le Porro. De manière générale, les prismes toit sont de qualité supérieure au prisme de Porro c’est d’ailleurs pour cela que dans cette sélection toutes les jumelles disposent de ce type de prisme. 

Le traitement des lentilles
Il existe différents types de traitement des lentilles : multitraités, entièrement traités, entièrement multitraités et à traitement de phase. Les lentilles entièrement traitées (les meilleures pour un usage général) réduisent davantage la perte de lumière que les lentilles traitées. Les lentilles à traitements multiples couvrent de plus grandes longueurs d’onde à la surface des lentilles. Les lentilles entièrement traitées (idéales pour la navigation de plaisance) réduisent les réflexions et la réfraction sur l’ensemble du spectre des longueurs d’onde. Le traitement de phase (idéal pour l’astronomie) améliore la luminosité des images produites par les prismes en toit, c’est d’ailleurs celui qui d’après nous offre les plus belles images. 

Le relief oculaire
Il s’agit de la distance entre le point focal et votre œil. Si vous utilisez des lunettes, alors vos jumelles focaliseront l’image derrière la distance de dégagement oculaire. Cela améliorera considérablement la netteté. Si vous portez des lunettes, vous devez opter pour un dégagement oculaire supérieur à 16 mm.

Les matériaux
Il est préférable d’opter pour des matériaux de haute qualité tels que le caoutchouc dur, le cuir, l’aluminium et le silicone. Les différents fabricants utilisent différentes combinaisons de ces matériaux. Si vous comptez utiliser vos lunettes à l’extérieur. Mais pour beaucoup de mouvements, vos jumelles doivent être résistantes aux chocs, ce qui je vous rassure est le cas de toutes les jumelles de cette sélection.